Méditation avec l\’arcane du Pendu

Méditer avec les arcanes majeurs du tarot de Marseille est très riche d\’enseignement. Voici un arcane qui s\’y prête justement et qui est source de compréhensions profondes et capitales.

Il est intéressant de voir derrière cet arcane du Pendu, autre chose que des blocages. Je vous propose de faire le point avec cet arcane et d\’aller plus en avant dans la compréhension de ses messages…

\"12

Le Pendu n\’est pas un pendu

Une fois passée l\’inquiétude suscitée par cette carte, en la regardant de plus près nous constatons qu\’il s\’agit simplement d\’un homme bien vivant qui a la tête en bas. Il est simplement attaché avec une corde par le pied gauche. Il ne semble pas souffrir. Son visage est paisible, tranquille et n\’exprime aucune souffrance. Il a les yeux ouverts, il ne s\’est pas retiré de la vie.

Voir sous un angle différent

Dans l\’aspect méditatif, le Pendu nous incite à approfondir nos processus subconscients qui régissent nos pensées, nos émotions et nos actions. Si cette carte semble statique, figée, elle indique bien l\’action intérieure, nous devons suspendre notre activité pour réfléchir réellement et écouter. Nous devons effectuer un virage à 180° pour voir sous un angle différent afin de changer nos façons de cogiter habituelles et automatiques, si nous voulons comprendre et trouver des éclaircissements.

Nos processus inconscients nous mènent

Nos pensées, nos actions et nos choix proviennent de nos processus inconscients. Ces processus sont imprégnés de nos cultures, de nos origines familiales, de nos habitudes de pensées, de la société dans laquelle on a grandi et évolué, de nos règles, codes du moment. En bref quelques milliers d\’informations au quotidien qui sont traitées le plus souvent par nous de façon manichéenne ; on aime ou on n\’aime pas, c\’est bien ou mal, vrai ou faux, positif ou négatif, bon ou mauvais etc.

Ces processus sont encodés dans nos mémoires et nourris par nos interactions avec autrui, ils réagissent pour nous et à notre insu aux stimuli de notre vie quotidienne. Nous vivons ainsi sans conscience réelle. Nous sommes en quelque sorte téléguidés par ces informations qui sont de réels encodages.

La prise de conscience

Lorsque nous prenons conscience que notre vie, notre façon de penser, d’agir ne nous convient plus, nous pouvons alors réfléchir plus profondément et effectuer à la lumière de cette prise de conscience, les premiers ajustements. Nous ne pourrons rien éliminer de notre cerveau, mais nous pourrons mettre plus de conscience dans nos pensées, nos émotions et nos actions.

L\’arcane du Pendu nous apprend aussi que, dans ce processus de retour sur soi et de prise de conscience, il nous faut lâcher l’activité du corps, nous calmer et nous immobiliser un temps. Lâcher le moi pour entrer en contact avec ce qui est plus grand, le Soi.

Contacter et écouter ( le Pendu nous indique qu\’il écoute, on voit son oreille) cette partie intérieure de nous, pleine de sagesse qui va nous aider à démêler, hors agitation et dans le calme, ce qui est obsolète, de ce qui est important et juste pour nous pour nous permettre d\’accéder à quelque chose plus élevé.

C\’est la meilleure façon de contacter le meilleur de soi et de renaître à soi même. C\’est une étape de renonciation, dans ce même niveau nous pouvons constater que ce qui était important et utile autrefois est devenu inutile maintenant et ce qui est utile aujourd\’hui sera peut être dénué de sens demain. Cette prise de conscience nous permet d\’agir avec plus de cohérence.

Mettre en pratique

Si nous méditons juste pour méditer et que nous ne mettons pas réellement en pratique dans notre quotidien le fruit de nos réflexions intérieures, si nous ne sommes pas congruents avec notre nouvelle vision, nous retournerons très vite à nos anciennes habitudes car la vie aura très vite fait de nous emporter dans son tourbillon.

Il nous faut faire l\’effort de diriger nos pensées et nos actes dans le même sens. Si d\’un côté vous recherchez des résultats positifs, mais que vous continuez à créer de la négativité, par la critique intérieure, ou l’attachement à la négativité, au pessimisme, ou donnez prise aux schémas des autres, vous serez confronté à des forces opposées qui pourraient bien mettre à terre votre travail intérieur de conscientisation.

Garder la lumière

Si vous constatez que vos efforts personnels ne vous donnent pas les résultats escomptés, observez lequel de vos comportements persiste, quelles sont les émotions qui continuent de vous mener. Observez alors dans ce travail intérieur les éléments de votre vie qui vous dérangent le plus ou qui sont le plus source d\’émotions et de conflits.

Comme nous l\’indique le Pendu, arrêtons-nous un instant, faisons une pause, gardons les yeux ouverts sur notre vie, écoutons ce qu\’il se passe dehors et écoutons ce que notre voix intérieure nous dit.

\"Woman

Crédit Fotolia et Copie carte tarot avec l\’aimable autorisation de France cartes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.