Le poids des messages familiaux et le tarot de Marseille

Le poids des messages familiaux

La famille a une force qui agit toujours implicitement, sans parole, mais a le pouvoir de nous ordonner de ne pas lui désobéir.

Il existe de nombreux exemples de décisions professionnelles qui ont grillé notre avenir, et nous ont fait prendre une direction en clouant le bec à notre voix intérieure qui nous disait de prendre une autre voie, celle qui nous appelle et que l’on nomme vocation.

Les injonctions familiales

Fais ceci, fais cela, ne fait pas cela, ne fais pas comme, fais comme…

Sois gentil, sois courageux, ne sois pas proche, ne sois pas important, ne sois pas riche, reste comme nous, sois comme nous, ne t\’éloigne pas, prends la suite de, prends modèle sur …

La famille est une force qui agit presque toujours implicitement, sans paroles, c’est pourquoi personne n’exprime et personne n’impose (bien que parfois le message soit très souvent tout à fait explicite), mais a le pouvoir d\’ordonner de ne pas lui désobéir tel un capitaine à ses soldats.

En restant obéissant, on reste intégré à la famille et on évite la marginalisation source de rejet familial bien trop dangereux pour chacun.

La crainte du rejet

Les pires frustrations que nous portons avec nous est, pour ne pas leur déplaire, de vivre les attentes de nos parents qui se sentirons reconnus par nos mérites, le coût en est pour nous le sacrifice de notre véritable vocation.

Dans de nombreux cas, le choix d\’une famille a le soutien de toute la lignée et devient notre modèle social.

\"Capture

Un double discours

Parfois, apparemment, le discours verbal parental ou familial est de vous laisser choisir ce que vous voulez, mais ce discours est contredit par les actions, réflexions, remarques, critiques, opinions et préjugés concernant les conséquences réelles ou imaginaires d’être artiste ou artisan, ou de choisir le métier que vous avez justement choisi.

Enrichir votre arbre

Il faut éviter de vivre votre choix comme un fardeau, car dans la mesure où vous avez privilégié votre voix intérieure pour aller vers votre vocation, vous serez un pionnier dans votre famille et vous contribuerez grandement à son ouverture et sa reprise de liberté source d’expansion de tout le potentiel familial de votre arbre.

Pour oxygéner un arbre familial, apportez-lui quelque chose de nouveau, il développera de nouvelles branches qui donneront un jour des fleurs qui se transformeront à leur tour en fruits.

Les tirages du tarot de Marseille

Vous souhaitez connaître les injonctions familiales qui vous ont cloué ou vous clouent encore à terre.

Battez les cartes en demandant quelle injonction est la plus présente dans votre vie aujourd’hui, tirez juste un arcane majeur et laissez venir ce que vous ressentez.

Clara fait ce tirage : la Papesse.

\"2Elle s\’exclame, bien sûr ! Il faut toujours étudier, déjà ma grand mère aurait voulu être institutrice, elle a poussé ma mère à faire des études, mais ma mère est tombée enceinte de moi à 19 ans, elle a stoppé ses études et moi j\’ai repris le flambeau, je comprends pourquoi, je veux toujours passer d\’autres diplômes alors que j\’ai 29 ans.

Et… je me suis inscrite pour faire une nouvelle licence à la rentrée.

Sylvain fait un tirage : l\’Hermite.

\"9En regardant la carte, ce qu\’il voit c\’est la solitude, \ »Dans ma famille on n\’est pas proches, notre famille est disloquée, on n\’a jamais eu de repas de famille, je ne sais pas pour quelles raisons, alors que la famille habite à proximité. Au travail, je ne me lie avec personne. Mes parents ne nous ont jamais incités à rencontrer nos tantes, oncles et cousins\ »

Le fait de comprendre nous aide à faire les choses en conscience, les accepter ou non, mais agir avec un nouveau regard, pour lâcher ce qui nous mène malgré nous.

Sortez une carte du jeu de votre tarot…

et réfléchissez à ici et maintenant…

Si vous souhaitez un éclairage pour comprendre ce que les arcanes ont à vous dire, rejoignez la formation sur le tarot ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.